Où commencer à apprendre à nager

Être dans et sous l’eau est une compétence physiologique naturelle que les humains possèdent depuis leur naissance. Ainsi, plus vous commencez tôt à apprendre à votre enfant à nager, plus le processus sera détendu et réussi.

Les physiologistes recommandent d’habituer votre bébé à l’environnement aquatique dès 3-4 semaines après sa naissance. Cela permet de préserver et d’améliorer la capacité naturelle du nouveau-né à se maintenir à flot et à retenir instinctivement sa respiration pendant une courte période.

Vous devriez commencer à apprendre sous la direction d’un instructeur expérimenté, qui sera en mesure de préparer le bébé et les parents au processus d’apprentissage. Les moniteurs de notre club vous initieront aux techniques de natation, après quoi vous pourrez continuer par vous-même, même à la maison. Une fois que votre enfant s’est habitué à des activités aquatiques régulières, vous pouvez développer les compétences de votre bébé en matière de natation dans des cours individuels de bébés nageurs dès l’âge de 3 mois.
À partir de l’âge de trois ans, le sport peut être enseigné de manière plus consciente. Sous la direction d’un moniteur expérimenté, les enfants des groupes préparatoires apprennent les bonnes techniques de natation et à retenir leur souffle. À cet âge, l’essentiel est de mener les leçons sous la forme d’un jeu, afin que les enfants d’âge préscolaire apprécient le processus d’apprentissage et s’intéressent au résultat.
La tranche d’âge de 5 à 13 ans implique une pratique plus consciente du sport. À l’école de natation pour enfants, les enfants apprennent les styles de nage de base, deviennent plus forts physiquement, développent des compétences et une capacité à rester à flot, à plonger et à retenir leur souffle.
Quels sont les styles de natation les plus rapides et les plus faciles à enseigner à votre enfant ?
Si votre enfant n’a pas peur de l’eau et que ses systèmes immunitaire et cardiovasculaire sont en bon état, il peut commencer à apprendre à nager dans l’eau. Il existe une variété de techniques pour cela, les débutants devraient choisir la plus facile.

La position en levrette – pour que votre enfant se sente plus indépendant dans l’eau et apprenne à contrôler ses mouvements et à mieux sentir son propre corps. Travaillez de haut en bas avec vos bras et vos jambes légèrement pliées et n’oubliez pas de respirer en rythme.
Une fois que vous avez maîtrisé la « levrette », vous pouvez passer à la brasse. Il s’agit du style le plus populaire parmi les débutants, basé sur le mouvement synchronisé des membres. Les bras « fendent » l’eau en s’étirant et en se déplaçant vers l’arrière tandis que les jambes donnent des coups de pied horizontaux.
Le crawl sur la poitrine (ou freestyle) est accessible et compréhensible. Pour les débutants, il est facile de flotter à la surface de l’eau sur la poitrine, en alternant des balancements avec les bras et les jambes, brassant l’eau comme des ciseaux. Une telle technique est facilement maîtrisée par un enfant, lui permettant de nager des dizaines de mètres sans ressentir une grande fatigue.
Une partie importante de l’apprentissage de la natation consiste à apprendre à respirer. Si votre enfant est en bonne forme physique et aime nager, un entraînement régulier à partir de zéro peut donner des résultats positifs en quelques semaines.
Le temps que l’on peut passer dans la piscine
Pour que l’entraînement soit bénéfique, vous devez organiser correctement votre séjour dans la piscine. L’exercice ne doit pas se limiter à se tenir debout dans l’eau, vous devez commencer par un échauffement. Son but est de réchauffer le corps et de l’adapter à la température de l’eau. Pour les plus petits, les trempettes, les rinçages et les étirements sont adaptés. Les enfants plus âgés peuvent être entraînés en douceur en les faisant entrer progressivement dans l’eau. Cette phase prend 15% du temps.

La partie principale (80% du temps passé dans la piscine) consiste à enseigner à votre enfant les techniques de natation et de plongée et à lui apprendre les styles de nage de base de manière ludique. Les 5% restants devraient se terminer par un jeu calme. La sortie de la piscine doit être délibérée et attendue. La durée recommandée d’une séance d’entraînement est de 30 à 45 minutes.

Ce qu’il faut apporter avec soi à la piscine

La liste des éléments nécessaires peut varier, mais en général, elle n’est pas trop différente. Il est nécessaire de préparer la sortie à la piscine à l’avance et de ne pas la remettre au dernier moment. Par exemple, obtenez un certificat médical du pédiatre et passez des tests (si la piscine n’exige pas ces documents, son état sanitaire est douteux, et il vaut mieux ne pas y aller). En outre, mettez dans votre sac :

un maillot de bain (fermé – pour une fille, slip de bain – pour un garçon) ;
un bonnet de bain (pour protéger les oreilles et les cheveux de l’eau traitée par le désinfectant) ;
Lunettes de protection – indispensables pour la plongée
des chaussures en caoutchouc et un peignoir pour aller à la piscine depuis le vestiaire
une serviette et du savon – pour prendre une douche avant et après votre visite à la piscine
une assurance sportive pour vous aider à couvrir les frais de traitement si vous vous blessez pendant l’entraînement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *