Les avantages des cours de yoga

Cette pratique implique non seulement des exercices visant à améliorer la santé, mais aussi la méditation, qui permet de tonifier les muscles, de normaliser l’appareil ligamentaire et articulaire, d’améliorer le fonctionnement de l’ensemble du corps, tout en trouvant harmonie et confort psychologique.

  • Un entraînement régulier vous aidera à résoudre de nombreux problèmes de santé :
  • pour se débarrasser des douleurs dorsales et articulaires ;
  • rétablir votre système nerveux ;
  • augmenter la vitalité générale de votre corps ;
  • augmenter la flexibilité ;
  • corrigez votre posture ;
  • perdre du poids.

Combien de fois par semaine devez-vous faire du yoga ?

Afin d’améliorer et de perdre du poids, de gagner en force musculaire et en endurance, vous devez choisir des exercices appropriés en termes de difficulté et d’intensité. Pour profiter des avantages et des effets du yoga, vous devez également pratiquer de manière systématique et continue.

Au niveau débutant, vous devez choisir la méthode de yoga qui vous convient le mieux parmi les différents niveaux de yoga. Par exemple, l’ancienne pratique indienne du Hatha Yoga convient aux débutants. Il combine non seulement des exercices d’étirement, mais aussi des méditations qui se conjuguent pour améliorer les performances physiques et l’équilibre psychique de chacun.

Vous devez être systématique afin de réaliser vos avantages et de les rendre visibles aux autres. Si vous commencez tout juste à découvrir le monde merveilleux du yoga, le régime optimal consiste à s’entraîner 2 à 3 fois par semaine. De cette façon, vous préparez votre corps à une amélioration physique supplémentaire sans le surcharger, et vous êtes prêt à aller plus loin.

Une fois que vous aurez atteint un niveau stable de pratique du yoga, les pratiques quotidiennes deviendront votre besoin naturel. La chose la plus importante dans l’entraînement est de construire un programme approprié et d’équilibrer les charges.

Exercices de yoga de base

En effectuant les asanas (postures) du yoga régulièrement et correctement, vous obtiendrez un effet physiologique visible dès le premier mois. L’essentiel est d’activer la connexion corps-esprit, ce qui vous aide à atteindre une harmonie intérieure et à accroître votre vitalité.

Accompagné d’un instructeur expérimenté, vous améliorerez votre connaissance des asanas, apprendrez à vous concentrer et à vous focaliser, et assimilerez les principales recommandations :

Effectuez les exercices lentement, en faisant attention à ce que vous ressentez ;
Les asanas statiques doivent durer au moins trois respirations/expirations ;
faites des pauses pendant l’entraînement pour vous reposer et vous préparer mentalement et physiquement à la posture suivante ;
concentrez-vous autant que possible sur vous-même et sur vos sentiments ;
ayez un verre d’eau à proximité.
Une fois que vous êtes confiant et préparé pour l’exercice, procédez avec le cœur léger et la confiance en la réussite. Les asanas de base sont accessibles à tous et peuvent être exécutés correctement, même par des débutants.
Pose de chameau. L’accent est mis sur la colonne vertébrale et les abdominaux. Depuis la position initiale à genoux, penchez-vous avec le bras droit. Votre main gauche est dirigée vers le plafond. Contractez les muscles fessiers, en veillant à ne pas vous pencher en arrière. Après 10 secondes, inversez la position et répétez l’exercice en commençant par la main gauche.
Pose de la charrue. Permet de travailler les niveaux supérieurs et inférieurs de la colonne vertébrale. En vous allongeant sur le dos, mettez vos jambes derrière votre tête, utilisez vos orteils pour atteindre le sol. Puis revenez lentement en arrière, en sentant chaque vertèbre toucher la surface.
Pose de bougies. Cette pose active tous les organes internes. La position de départ est de s’allonger sur un tapis. Soulevez lentement les jambes, puis le bassin, en vous appuyant sur les paumes des mains. Restez debout pendant 10 secondes, puis essayez de le faire durer pendant trois minutes. Revenez lentement, en remontant progressivement la colonne vertébrale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *