Les cours de natation conviennent-ils aux femmes enceintes ?

Pendant la joyeuse attente du bébé, les futures mères doivent accorder une grande attention à la préparation de leur corps à l’accouchement. Tous les types d’activité physique ne sont pas indiqués pendant cette période, il est donc nécessaire de les choisir avec soin, en tenant compte de toutes les particularités de la grossesse. De nombreuses femmes s’inquiètent de la meilleure façon de se préparer à l’accouchement et se demandent si le yoga pour femmes enceintes est adapté dans ce cas.

En effet, les cours de yoga sont indiqués pour beaucoup afin d’améliorer significativement leur bien-être. La pratique des asanas permet de soulager bon nombre des symptômes négatifs qui apparaissent souvent chez les femmes pendant cette période :

  • toxicose,
  • faiblesse et somnolence,
  • gonflement,

ainsi que d’améliorer le bien-être et la condition du corps :

activer les processus métaboliques,
augmenter l’élasticité des ligaments,
renforcer le squelette musculaire.
Les cours améliorent votre forme physique et votre humeur, et vous pouvez apprendre à contrôler votre respiration et à sentir votre corps, ce qui facilitera le déroulement de l’accouchement à l’avenir. La réponse à la question de savoir si le yoga convient aux femmes enceintes est donc sans équivoque positive.

En s’exerçant sur une surface ferme, les futures mères seront en mesure de

  • Détendez les muscles du dos et du cou autant que possible ;
  • Préparer les muscles pelviens pour la phase active du travail ;
  • normaliser la circulation sanguine, ce qui permet un meilleur apport en oxygène ;
  • améliorer le métabolisme ;
  • éviter les contractions utérines.

En outre, lors d’une séance d’exercices en groupe, vous pouvez vous détendre et rencontrer d’autres femmes enceintes, et partager vos propres inquiétudes et expériences.

Les programmes de formation du 1er trimestre ne sont pas trop différents de ceux du 2ème trimestre, mais le 3ème trimestre requiert une attention et une prudence supplémentaires. Cependant, s’il n’y a pas de contre-indications, les cours ne doivent pas être interrompus.
Si vous êtes en début de trimestre, nagez souvent et avec plaisir – au 1er trimestre, vous pouvez prendre des cours plusieurs fois par semaine. Au 2ème trimestre, avec une grossesse normale, vous ne devez pas réduire la fréquence des cours. Et lorsque votre bébé grandit, au 3e trimestre, pour plus de confort, achetez un maillot de bain spécial qui aidera à soutenir un ventre arrondi.

Même si vous restez simplement dans l’eau en effectuant des mouvements fluides, le bas du dos et la colonne vertébrale seront soulagés et votre corps sera aussi détendu que possible. À l’avenir, cela vous aidera à vous contrôler pendant le travail, ce qui est important.
Votre système cardiovasculaire et votre circulation seront renforcés, ce qui vous aidera à éviter les varices et à maintenir votre fonction cardiaque.
Votre endurance augmentera, ce qui vous permettra d’affronter plus facilement les contractions et le travail. Le risque de complications post-partum sera considérablement réduit et votre période de rétablissement sera plus courte.
En plongée, vous apprendrez à retenir votre souffle dans l’eau pendant une minute et demie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *